Farid Khider, né le 26 septembre 1975 à Paris, est un humoriste, acteur et boxeur franco-algérien, six fois champion du monde de boxe et qui poursuit sa carrière sur scène.

Farid Khider naît le 26 septembre 1975 dans le 13e arrondissement de Paris. Il grandit dans le quartier des Tilleuls à Orly, il est l'aîné d'une fratrie de six. Farid boxe depuis l’âge de treize ans, d'abord en boxe anglaise avant de s'orienter dans les « pieds-poings ». Il est l'un des meilleurs boxeurs des années 2000, et il est le seul Français à être titré dans toutes les disciplines principales de la boxe. Il a obtenu des ceintures mondiales dans les différentes disciplines du kickboxing. Après sa carrière de combattant, il commence une carrière d'artiste. Travaillant également à la Maison des jeunes et de la culture d'Orly, il obtient successivement les diplômes d'animateur et de directeur de centre ainsi que d'éducateur sportif. Il donne des cours de boxe en prison afin de favoriser la réinsertion sociale des détenus.

En 2010, il a participé à La Ferme Célébrités en Afrique sur TF1. une participation qui s'est terminée par une dispute avec Adeline Blondieau qui lui aurait causé une élongation du bras. Les images de cette altercation n'ont jamais été diffusées. La presse s'est interrogée quant aux faits passés sous silence, les versions de la production et de la presse étant discordantes.

Après un mois de silence, Adeline Blondieau a accordé une interview et a légitimé l'utilisation d'un couteau contre Farid Khider.

Le 5 octobre 2011, Farid Khider accompagne son jeune frère Liess en tant que médiateur dans le cadre d'un trafic de drogue à Orly. La rencontre tourne mal : les deux frères sont pris pour cible par des armes à feu, Liess est abattu et Farid Khider blessé. Deux hommes sont suspectés mais sont acquittés le 5 février 2015 puis définitivement acquittés en appel en 2016.

Sur les planches du Festival d'Avignon et au théâtre du Gymnase à Paris en 2013 avec son spectacle One Round Show qui retrace son parcours de combattant, il a joué dans différents rôles au cinéma comme Dans les cordes (2007) et Astérix aux Jeux Olympiques (2008).

En 2014, il participe à un clip de soutien au chef de l'État algérien Abdelaziz Bouteflika dans le cadre de la campagne présidentielle. Comme d'autres artistes, il indique ensuite que cette récupération a été faite à son insu, et qu'il s'agissait initialement seulement d'un morceau rendant hommage à l'Algérie.

Le 20 mars 2017, il est l'objet d'une tentative de meurtre devant son domicile de Saint-Maur-des-Fossés, rue Saint-Hilaire, par des individus masqués qui ont tenté de l'abattre mais il parvient à s'enfuir malgré une blessure à l'épaule.