Gokhan Altintas et Clémence Bourdelle Je fais un ange du ciel

Gokhan Altintas et Clémence Bourdelle sur les toits de Saint-Cloud une belle journée d’automne ensoleillée.

La tombe dit à la rose :

– Des pleurs dont l’aube t’arrose

Que fais-tu, fleur des amours ?

La rose dit à la tombe :

– Que fais-tu de ce qui tombe

Dans ton gouffre ouvert toujours ?

La rose dit : – Tombeau sombre,

De ces pleurs je fais dans l’ombre

Un parfum d’ambre et de miel.

La tombe dit : – Fleur plaintive,

De chaque âme qui m’arrive

Je fais un ange du ciel !

Victor Hugo. « Les voix intérieures ».

La photographie consiste avant tout à utiliser de la lumière pour enregistrer quelque chose. Ceci suppose d’une part qu’il y ait de la lumière à enregistrer, et d’autre part que cette lumière forme des figures et une image intéressante par ses contrastes : contrastes d’intensités entre noir et blanc, contrastes de couleurs, contrastes de textures, qui par leur disposition restituent le sujet photographié. L’art du photographe consiste avant tout à jouer avec cette lumière, ce qui implique parfois d’organiser l’éclairage pour mieux capturer son sujet. Il ne suffit pas qu’il y ait de la lumière pour pouvoir faire une bonne photographie, encore faut-il qu’elle soit adaptée au sujet que veut capturer le photographe.

Œuvre de Gokhan Altintas Photography réalisée avec la douce Clémence Bourdelle une belle journée ensoleillée à Saint-Cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier

Back to Top